Les différents types de cuve de collecte d'eau de pluie - Eau Douce
Guide

Les différents types de cuve de collecte d'eau de pluie

Collecte de l'eau de pluie dans un jardin

Quels sont les différents types de cuve pour collecter l’eau de pluie ?

Il existe à l’heure actuelle plusieurs modèles de bac ou de cuve pour récupérer l’eau de pluie. Quels que soient vos besoins et l’utilisation que vous souhaitez faire de cette précieuse ressource, voici les différentes options qui s’offrent à vous.

Une cuve pour l’eau de pluie: les paramètres à prendre en compte

Premier critère pour choisir l’équipement le mieux adapté à votre situation : déterminer l’usage que vous souhaitez faire de l’eau de pluie une fois collectée.

Que ce soit pour :

  • Entretenir votre jardin et vos extérieurs. Il faudra alors de 15 à 20 litres d’eau environ pour chaque arrosage. Ce volume varie selon votre région, mais aussi la saison, la météo, la végétation de votre terrain.
  • Laver votre voiture. Il faut compter en moyenne 200 litres avec un tuyau d’arrosage ; de 10 à 20 L en utilisant un seau d’eau et une éponge.
  • Utiliser à l’intérieur de votre logement : pour les toilettes, une chasse d’eau consomme de 5 à 10 L d’eau par utilisation ; un lave-linge utilise de 45 à 110 L suivant le modèle et le classement énergétique de votre électroménager.

Deuxième critère à prendre en considération : quelle est la surface collectée de votre toit ? C’est-à-dire la surface de la toiture qui sera raccordée à la récupération de l’eau.

Enfin, il faut prendre en compte la pluviométrie de votre zone géographique et plus précisément, de votre commune. Si vous souhaitez investir dans une cuve dédiée uniquement à votre jardin, vos besoins en eau seront concentrés au printemps et en été, c’est-à-dire durant les mois de l’année les plus ensoleillés.

Les différentes cuves pour récupérer l’eau de pluie

Il existe sur le marché trois types de bac de collecte d’eau de pluie.

  • Le bac à eau de pluie à poser, aussi appelé bac aérien : il s’agit d’une cuve ou d’un bac à installer à la sortie d’une descente de gouttière. Ce type d’équipement est souvent équipé d’un filtre afin de récupérer débris et feuilles mortes. Facile d’entretien avec un tuyau d’arrosage ou un nettoyeur à haute pression, le bac aérien est néanmoins inutilisable durant les mois les plus froids, en raison du gel. C’est l’option la moins couteuse et qui vous conviendra le mieux si vos besoins en eau sont estimés à un volume de moins 1 500 litres par an (pour votre jardin et nettoyer votre véhicule). Afin d’utiliser l’eau collectée, il suffit d’ajouter un robinet en bas de l’équipement. Il est également possible d’ajouter une pompe électrique pour alimenter un tuyau électrique d’arrosage. A noter qu’il existe aussi des bacs aériens aux dimensions adaptées aux balcons.
  • La cuve enterrée combinée avec un système de pompage avec filtrage, elle peut être utilisée pour alimenter un système d’arrosage, la chasse d’eau de toilettes ou un lave-linge. Le volume de stockage de ce type de cuve est plus élevé. Pour les plus petits modèles, 1000 à 5000 L ; 20 000 pour les plus grands. Côté installation, ce type de cuve nécessite un terrassement et certaines spécificités pour le terrain d’accueil (proximité des gouttières et des canalisations du logement, au moins un mètre de profondeur, au minimum 1,20m de distance de l’habitation, accessibilité par des engins de chantier). Plus onéreux, ce système de récupération de l’eau de pluie, est néanmoins préférable pour les besoins en eau plus importants (de 1 000 à 20 000 L par an).
  • La citerne souple – moins répandue – s’installe sur le sol, sous une terrasse ou un vide sanitaire. Équipée d’un filtre, elle se branche sur une descente de gouttière et peut fonctionner tout au long de l’année. L’eau collectée peut être récupérée grâce à un robinet ou une pompe électrique. Côté volume, il existe un large éventail de choix : d’une poche de 50 L à une citerne de 30000L. La citerne souple est peu coûteuse, son installation est simple et rapide. Elle peut cependant occuper un espace important de votre extérieur.

Quelle matière pour votre cuve afin de collecter l’eau de pluie ?

  1. Le plastique/polyéthylène est la matière la plus économique pour les cuves à poser et à enterrer.
  2. Le béton est plus onéreux et vous devrez certainement faire appel à un professionnel pour l’installation. Le béton permet cependant de conserver l’eau de façon la plus saine.
  3. Le textile souple (le plus souvent un tissage technique en polyester) est pour le moment la matière la moins courante. Elle peut cependant contenir un grand volume d’eau et ne nécessite pas de vidange hivernale.

N'hésitez pas à consulter les guides et le questionnaire créé par Eau Douce pour vous aider dans votre démarche de récupération de l’eau de pluie !

Et vous, quelle eau de pluie pouvez-vous collecter chez vous ?

Déterminez votre potentiel de récupération de l'eau de pluie et dimensionnez votre système.

Cela prend moins d'1 minute.
Portrait de Tristan
Portrait de Timothée
Besoin d'aide ? Des questions ? Nous sommes à votre disposition.